Dr Otto Kronthaler

Otto Kronthaler est originaire de la ville bavaroise Schrobenhausen. A l'âge de quinze ans, il reçut sont premier cours de clarinette chez le clarinettiste solo des Augsburger Philharmoniker, Georg Lechner. Ce cours suivait le modèle de l'école viennoise ce qui influençait Otto Kronthaler pendant toute sa carrière.

 

Après le baccalauréat il absolvait son service militaire dans l'harmonie de l'armée de l'air à Neubiberg près de Munich. Ensuite il faisait des études de sciences à l'éducation avec les branches religion catholique et musique à l'université d'Augsburg qu'il terminait avec le diplôme Staatsexamen. Puis il se décidait pour des études de clarinette en privé qui menaient déjà après six mois à une embauche en CDI chez les Nürnberger Symphoniker. Or une paralysie du visage le contraignait à abandonner temporairement sa carrière. Par conséquent, il se décidait pour une reconversion comme luthier d'instruments à bois. Le brevet d'apprentissage lui fut délivré après 18 mois. Dans cette entreprise, il rencontrait sa future épouse Johanna. Ensemble ils choisissaient après peu le travail indépendant en construisant des clarinettes innovantes qui permettaient à Otto Kronthaler de reprendre sa carrière de clarinettiste.

 

Au lycée d'enseignement professionnel à Bad Königshofen, le poste de chargé de cours de clarinette et de saxophone lui fut attribué. Par la suite il faisait de l'intérim au sein de plusieurs orchestres et donnait des concerts de musique de chambre et en soliste. De plus, il absolvait le doctorat à la HDK Berlin qu'il terminait en 2000 après dix ans de recherche. La Hochschule für Musik Würzburg l'engageait alors comme chargé de cours de clarinette. Puis il travaillait pendant une dizaine d'années comme professeur remplaçant à la Hochschule für Musik Karlsruhe et comme chargé de cours à la Staatliche Hochschule für Musik und Kunst Mannheim.

 

Il importe de souligner ses engagements dans des orchestres renommés comme le Balthasar-Neumann-Ensemble sous la direction de Thomas Hengelbrock et le Concentus Musicus Wien sous la direction de Nicolaus Harnoncourt à cette époque. En 2005 il déménageait avec sa femme et l'entreprise en plein essor de Bad Neustadt vers Karlsruhe-Durlach. A l'âge de 50 ans, il terminait sa carrière de clarinettiste afin de se concentrer aux innovations pour la construction de clarinettes.

 Dans l'entreprise de Johanna Kronthaler il renseigne les clients intéressés avec son savoir et sa longue expérience. Lorsqu'il ne travaille pas, il fait de la marche en Alsace ou au chemin de Saint-Jacques de Compostelle.


Discographie

  • Klarinette light (Ambitus) 
  • Trio giocoso (Ambitus)
  • Louis Spohr: Sechs deutsche Lieder / Karl Stamitz:Konzert für Klarinette, Fagott und Orchester, Würzburger Kammerorchester (WKO)
  • Crespino und König Tulipan, Meinrad Schmitt (Cavalli records)
  • Bassetthornkonzerte (Ambitus)
  • Mozart Requiem, Concentus Musicus Wien, Harnoncourt (DHM) Bassetthorn / historisch

 

Publications

  • Das Klarinettenblatt, Otto Kronthaler, Moeck Verlag 1993
  • Grundlagen für sinnvolles Klarinette üben – Probleme und Möglichkeiten unter besonderer Berücksichtigung des individuellen Ansatzes, bzw. instrumentenspezifischer Problematiken. Dissertation 2000, HdK Berlin

Johanna Kronthaler

Meisterwerkstätte für Klarinettenbau

Seboldstr. 32, 76227 Karlsruhe-Durlach, Deutschland

Tel.: +49-(0)721-9213577 (Mo-Do: 14-17 Uhr, bzw. AB)

kontakt@kronthaler-klarinetten.de